Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2006 7 13 /08 /août /2006 14:09

 

D'abords localisons l'animal :

 

Définition : élément qui relie la boite de vitesse aux roues qui leurs transmet la force de rotation

Symptôme de la maladie : Un claclaclac très sonore lorsque l'on braque les roues !!!

Cause de la maladie : généralement les soufflets de caoutchouc qui ont perdu leur graisse...

Outillage : Dégrip’Oil (des litres et des litres ;-)))) une Douille de 24, une de 17, une Clé à cliquet rallongée par un tube de chauffage , arrache- rotule et sa clé plate de 19, un chasse goupille long (même improvisé genre vieux tournevis ou clou meulé)

S'il convient naturellement de démonter la roue (Non je ne vous ferai pas l'injure de vous expliquer comment) il ne sert a rien d'enlever les tambours comme le montre les photos ci-dessous. Mais comme j'ai pris les clichés durant la phase de démontage complète du véhicule, vous avez une vu plongeante sur le moyeu et les garnitures.

La 4L doit être sur chandelle, roue pendante...

 

1) Déblocage de l'écrou de fusée.

Attention c'est serré à donf' (12 m.daN), c'est l'écrou du cardan alias l'écrou de fusée qui retient le moyeu dans les efforts latéraux !!!! Si le boulons se desserre, la roue va faire un tout droit, accompagné du tambour et de son moyeu. Il est indispensable de bloquer la rotation du moyeu. Ici j'utilise une barre de ferraille.

 

Note : j'ai remis les écrous de roue pour protéger le filetage !

 

Après c'est l'épreuve de force : J'ai du monter les deux pieds sur une vieille clé dyn HS et sautiller dessus (comique à voir je sais, je dépasse le 90kg tout mouillé...) pour débloquer l'écrou de cardan.

NOTE : ne pas faire ça avec une clé dyn. neuve, sinon elle va rapidement devenir une vieille clé dyn HS. Préférez un cliquet et une rallonge en tube de chauffage. où mieux une clé à choc si vous avez la place et les moyens pour investir dans un compresseur. Je vous le conseille, ça change la vie !!!

 
 

2) Sortir le cardan coté moyeux.

Avec un arrache-rotule, on débloque les 3 rotules (douille de 17). Théoriquement pas besoin d'enlever la rotule inférieure, moi je trouve ça plus pratique. Ca donne un "degré de liberté" supplémentaire lors de la bascule du porte fusée. On a moins à forcer pour sortir le cardan.

Ensuite, il faut relever le bras de suspension supérieur, et la rotule de direction.

Et hop, on bascule la fusée vers le bas. Le cardan sort facilement (enfin en théorie...)

Note : Attention au flexible de frein !

 
Bon, le cardan est libéré du moyeu, mais il tient encore coté boite du fait d'une goupille élastique !
 
 3) Dégoupillage

On repère la goupille bien enfoncée dans son logement (en rouge)

 

 

 
 
On tape d'un coup sec a l'aide du chasse-goupille
 
Une fois la goupille chassée, on sort délicatement la cardan sans étirer les souflets !
Pour cela il faut le saisir par la partie colorée ci-dessous :
 
  Résultat :
 

Cardan nouveau modèle

Cardan ancien modèle

Pour le remontage, il faudra procéder à l'inverse avec des boulons "Nylstop" NEUFS et respecter les couples de serrages. Un tip remontage viendra...dans 2 ou 3 ans.
Pour les plus impatients il reste la la RTA ou le MR175

Partager cet article

Repost 0
Published by Wirehead - dans Tips Restauration
commenter cet article

commentaires

Articles Récents