Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2006 4 24 /08 /août /2006 21:52

Le démontage des barres de torsion n’est pas aussi terrible que le laisse supposer la RTA. En fait c’est assez simple, si l’on ne cherche pas à faire comme expliqué dans l’ouvrage sus nommé.

Note : Vous aurez sans doute apprécié le "subtile" jeu de mots car SUS 311 est la référence de l’outil spécial  (évidemment introuvable ) soi-disant nécessaire pour cette opération.

Outillage : une clé à molette d’au moins 35 mm d’ouverture (27€ chez l'enchanteur monarque) et un cric rouleur. En outre prévoir une douille de 17, de 13, un marteau ; etc.

Petit Historique
 
Système originel : Réglage des barres de torsion par leviers (c'est notre cas) 
  • Longueur : 1,106 m.
  • Diamètre : 16,54 mm.
  • tête hexagonale.
  • Repères : une touche de peinture rouge sur la barre de droite, peinture jaune à gauche.
 
Modèles 1969 et ultérieur : Réglage des barres par de torsion par cames
  • Les barres sont crantées au lieu d'être hexagonale : 20 et 21 crans
  • Longueur : 1,106 mm.
  • Diamètre : 16,54 mm (R 1120) ou 17 (R 1123 et R 2106).
  • Repères : 3 empreintes pyramidales pour la barre droite et 2 pour la barre gauche.
  • une empreinte de foret à chaque extrémité dans l'axe de sommet de cran, théoriquement au plus proche de la valeur nominale de hauteur sous coque
 

Je ne détaillerai que l'extraction des barres à levier qui sont montées sur ma 4L, pour les systèmes à came la procédure est sensiblement la même, mais il faut remettre la came à zéro. A ce sujet voir la RTA ou le MR175....

1) Libération du bras inférieur

En fait tout devient facile si l’on libère au maximum le bras de suspension inférieure de toute contrainte dans son débattement.

Pour cela, on démontera d’abord le tirant puis la barre anti-roulis puis l’amortisseur.
(Des tips viendront ultérieurement sur cette partie)

En outre, on débranchera la rotule inférieure et donc préalablement le cardan

Appréciez ci-dessous, l’angle du bras inférieur(1) coté passager comparé au coté conducteur encore retenu par son amortisseur (2) une fois l'opération réalisée, le bras peut être légèrement déplacé à la main. C'est la preuve que la barre de torsion est presque débandé. Certains utilisent une sangle de camion à cliquet pour rapprocher les deux bras et réduire encore un peu plus la contrainte des barres de torsion. Mais au moment du démontage, je n'ai utilisé cette astuce( que j'ignorais alors) et j'ai utlisé un bon vieux cric...

Note :  Une différence peut être ressentie selon le coté manoeuvré. La barre de torsion est en effet plus bandée de coté conducteur.

2) Ouverture des coquilles

Puis sous la caisse, on enlève les deux coquilles protégeant les leviers de réglages.

 
Attention, il y a un joint qui restera solidaire de la barre de torsion.
 
Voici le joint qui pendouille mollement

3) La débandade

Et voici les fameux leviers avec leur Rognntudjuuu de section octogonale ! En plus, elles sont légèrement coniques. Leur diamètre passe de 33.5 à 32.5mm.

Ce détail va transformer en qualité le principal défaut des clés à molette i.e. le jeu existant entre leurs mâchoires.

On s’intéressera d’abord à la section la plus réduite (en rouge ci-dessous).

 

On ajuste la clé à molette en s'ecartant le plus possible de l'extrémité de la barre de torsion.

Note : Lorsque l'on sert la molette, il faut imprimer de légère oscillation (bas en haut) au manche. Cela aide à réduire le jeu entre les mâchoires

 
Une fois la molette serrée au maximum, on réduit encore le jeu en tapotant la clé avec un marteau. La clé recule vers l’extrémité la plus épaisse de l'empreinte octogonale.
 

Une fois bien en place, on soulèvera légèrement (2-3cm) la clé, à l’aide d’un cric rouleur. La force à employer n’est pas très importante. Le cric me sert surtout pour pouvoir travailler seul…

Note : on peut placer le cric directement sous la clé. J’ai du tricher avec une barre d'acier profilé en U, car je n’avais pas soulevé assez haut le véhicule...

IMPORTANT : La clé doit être relevée vers le centre du véhicule et non vers l'extérieur. La photo si dessous concerne le coté passager !

 

L’étape suivante se passe à l’intérieur du véhicule. Avançons les sièges avant au maximum. Et de l’arrière on regarde la traverse. Dans le cas d'un systèmes à levier, deux boulons s’y trouvent.

 
Ces boulons servent à fixer et à régler le levier (ci-dessous, toujours coté passager). Notons la position (ici dans le 2ème trou) du boulon(2 ). On notera aussi qu'il est boulonné dans le trou(B) du levier. Celà servira au remontage, et pas qu'un peu puisse que l'on détermine ainsi la hauteur sous coque...
 
On déboulonne gaiement d’abord l’axe du levier.
 
Puis le boulon de réglage.

Note : Je pense qu’on peut inverser l’ordre sans trop de problème
 
On peut alors rabaisser le cric rouleur.

Note : La pression exercée sur la clé est plutôt faible, mais il vaut mieux être prudent et ne pas se trouver en face de la clé. Au cas ou…
 Lorsque la clé est quasi-verticale la barre est débandée.
 
 Et voilà
 On recommence coté conducteur.
 

Pareil, on mémorise la position du boulon de réglage(2) ici dans le 2ème trou.
Tiens, ça ne tombe pas à la même place sur le levier ?  (A et non B comme le voudrait la symétrie)

 


C’est normal, rappelez vous ce que l’on avait dit au début le coté conducteur est taré plus « dur ».

Je passe rapido sur la séquence de déboulonnage, c'est pareil que tout à l'heure.

On rabaisse le cric, en ne laissant pas ses organes de reproduction sur la trajectoire éventuelle de la clé. Mais normalement ça descend aussi en douceur...

Les leviers sont alors sortis sans difficultés de leur logement
4) Cas des réglages à cames

Mise à jour du 20/07/2007 :  à la demande générale j'ai inclu le cas des réglages par cames.

IMPORTANT :  je n'ai pas testé personnellement cette partie du tip. D'ou les photomontages. J'ai quelque peu modifié les étapes décrites dans le MR175 car celà me semblait plus  "logique" par rapport à la méthode du cric . Cela devrait éviter le fameux "klong", bruit que font les barres libérés sans ménagement. Merci de prendre un maximum de précaution lors de la mise en oeuvre et de me faire part de vos impressions dans les commentaires...

Principale différence derrière le siège que l'on aura avancé au maximum (ici coté conducteur) , on toruve trois boulons au lieu de deux, ainsi qu'un carter de protection en tôle histoire de protéger les didis des ch'ti n'enfants....

On commencera par desserrer légerement (1/4 à 1/2 tour ? ) le boulon de l'axe de la came sans le retirer.
On passe à l'avant du siège. Aaprès l'avoir reculé, on peut enlever un bouchon sur la traverse.

Marquez  la position du levier à l'aide d'une pointe à traçer pour faliciter le remontage.
On ramènera alors  la came à zéro en la faisant tourner vers l'extérieur de la trelle...

On desserera légèrement (1/4 à 1/2 tour ? ) le boulon supérieur du levier il faut que celui-ci puisse se déplacer dans sa glissière courbe...
Idem pour  boulon inférieur sans le retirer sinon gare au klong !!! Il faut juste que le levier puisse tourner à l'étape suivante...
A l'aide du cric, que l'on fera monter légèrement  la clé à molette
Le fait de relever le cric  fera tourner(1) le levier vers l'extérieur de la trelle(2). Une fois décollé de la came, on dévissera complétement son boulon à larrière , puis on l'extraira par le trou (3) à l'aide d'une tige filetée ou d'une vis de 8mm, ou encore avec une tige aimantée.
 
 
Une fois la came démontée, on pourra alors retirer compléterment la vis supérieure du levier.
 

Et relacher la pression du cric pour liberer la barre de torsion de toute contrainte.

On pourra alors retirer sans risque (donc pas de klong... ) le dernier boulon qui sert de pivot au levier.

 

5) Repérage et extraction

 

Il est grandement temps de faire du repérage. Ici à la pointe a tracé à l'avant de la barre et sur le bras de suspension inférieur.

Plus tard, on renforcera la marque avec un léger trait de scie pour résister au noir à châssis.

Note : on remarquera les touches de peinture à l'arrière des barres de torsion, jaune coté conducteur et rouge pour le coté passager

 
Il suffit de tirer sur les barres de torsion pour les extraire. Si elles résistent, quelques coups de marteau les rendront plus compréhensives.
Encore, une fois il convient de faire un marquage pour repérer la position de la barre dans le levier car celui-ci peut être éjecté pendant la manoeuvre

Voila ce n'était pas aussi terrible que vous le pensiez, non ?

 La suite au prochain épisode. Je prends enfin des vacances bien méritées...

 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Wirehead - dans Tips Restauration
commenter cet article

commentaires

patrick 08/12/2016 18:29

Bonjour
j'ai suivi avec attention votre blog sur les barre de torsion
mais j'ai un soucis au remontage
je voudrai savoir la position de depart pour retendre ces barres
avec clé a griffe et cric
merci d'avance

delpy 06/07/2015 18:05

bonjour à tous super toutes vos infos .moi j'ai un soucis je débute en mécanique,et je me suis fait ni;;;;é oui je n'ai pas repérer les barres j'ai la droite et la gauche c'est tout .si vous avez une astuce ;dix milles merci d'avance et encore super le blog il en faudrait un pour les manches comme moi !!!

Wirehead 07/07/2015 13:11

Hélas non, il ne reste plus qu'a tatonner pour retrouver les hauteurs sous coque

Ponpon 20/05/2009 11:59

Takata 23/09/2008 23:40

Wahouuuuu ! J'adore votre Blog.Bonne continuation !Encore, encore encore ! ;-)

Wirehead 12/10/2008 11:11


Merci pour votre intérêt, j'irai jusqu'au bout c'est promis.... mais ca peut être long...très long...


laurent01 28/07/2008 10:47

bonjour,après m'etre régalé de vos articles sur la 4L, j'ai pu tomber sur un article qui m'interressait au plus au point : les barres de torsion. je suis actuellement en plein démontage de ma 4L (de 1986) et je rencontre un soucis dans le démontage !c'est pourquoi je me suis permi de faire appel à votre expérience. j'ai démonté tous comme expliqué mais la barre ne sort pas de son logement. j'ai pris quelques photos mais difficile à insérer dans ce commentaire. j'ai même enlevé la vis sur le bras de suspension inférieur mais rien n'y fait...Le seul point positif c'est que les barres ne sont plus en contraintes!http://img294.imageshack.us/my.php?image=4l30do6.jpghttp://img178.imageshack.us/my.php?image=4l31se6.jpghttp://img178.imageshack.us/my.php?image=4l32ka4.jpg

Wirehead 30/07/2008 00:34




Bonjour,

En théorie, ca sort tout seul ! Sur vos photos, j’ai l’impression que la barre antiroulis est en place ? Dans mon cas elle avait été déposé, ainsi que le tirant de chasse, ce qui doit permettre
d’abaisser un peu plus le bras de suspension avant, et ainsi de donner quelques millimètres de débattements supplémentaires…

Sinon comme il n’y a plus de contrainte vous pouvez desserrer sans danger le support des bras de suspension (pièce verticale fixée au châssis) sur lequel est articulé le bras inférieur

Amicatrellement votre



Articles Récents