Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 19:20

Remise en état du limiteur de freinage

 

Rappel 1 : différence entre un répartiteur et un limiteur : voir ici

Rappel 2 : Quand j'ai acheté cette 4L, la crasse tenait la rouille. La rouille tenait les résidus d'acier qui avait été des organes de sécurités dans un passé lointain (1984)

avant2

On ne voit pas grand-chose alors voilà le limiteur en dessin technique

limiteur1
 D'après le MR175 le répartiteur est "non réparable", société du gaspillage toussa toussa... je vous la fait brève !
  repartiteur2
Ça tombe bien, je ne crois pas qu'il soit en panne... par contre va avoir besoin d'un sacré nettoyage.
 Avant la  dépose bien reperer le réglage
  avant
  releve
Il suffit de mesurer la position des boulons. Si vous ne le faite pas, il faut mesurer la pression de coupure avec un manomètre de pression d'huile à 32 bars ce qui ne se trouve pas sous les sabots d'un cheval...ou alors régler au pif comme le garagiste de mon patelin...
  levier réglage

Voici le levier de réglage avec une chape en plastique assez fragile que j'ai dû rafistoler à la super glue. Évidement on ne trouve pas en rechange... NON REPARABLE ON VOUS A DEJA DIT !

 

Je n'ai pas de photo du démontage, je devais être trop énervé parce que j'ai détruit TOUTES les canalisations en acier de 1984 qui était complétement "pourrîtese !

 

En démontant les olives des raccords. Alors que sur ma 65, les canalisations étaient intactes...

Donc dépose des écrous de réglages, des 3 raccords et après cela tient avec 3 vis sur le brancard arrière qui lui aussi tombait en poussières.

 

Après démontage, les pièces sont passées à l'électrolyse et/ou ultrason dans du white spirit (attentions ça chauffe), sauf les ressors qui sont passé dans un bac a ultrason avec acide phosphorique

 

  cylindre
Onction au Lookeed du cylindre
  piston2
  idem sur le piston
  piston1
  Mise en place du piston
  joint
Mise en place du joint cuivre de préférence neuf. Mais m'sieu Wirehead on n’a pas la pièce c'est NON REPARABLE ON VOUS A DEJA DIT
  bouchon
Mise en place du bouchon, une goutte de frein  filet moyen ne serait pas du luxe
  bouchon3
Voilà c'est bien étanche
  souflet
 Mise en place du soufflet anti poussière
  enclume
Mise en place de l'enclume, cela doit avoir un autre  nom que j'ignore...
  levier
Mise en place du levier avec un téton en guise de  marteau pour frapper l'enclume.
  levier2
D'accord il ne la frappe pas violemment puisqu'un premier ressort lui sert d'amortisseur
  rondelle
Une t'ite rondelle
  goupille
  Et une goupille pour coincer le tout
  ressort1
le blanc sur les ressort est dû à l'acide phosphorique.
  ressort2
 Le ressort de traction qui sera relié à la chape en plastique
  final
Remise en place du cache. C'est comme neuf. Heureusement que je n'avais pas besoin de le réparer, n'est-ce pas...
  final2 .
Ça prend forme...
À suivre...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  ----->_
Published by Wirehead - dans Tips Restauration
commenter cet article
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 12:37

Bon ! Bonne année toussa toussa !

 

Ca c'est fait...

 

Et pour bien commencer 2014, voici l'épisode 2 de notre trilogie en quatre partie : Inspection des tambours Arrières !

Rappel : voici comment est arrivée la F4
avant

La crasse tenait la rouille qui tenait les résidus d'acier qui avait été des pièces d'origines dans une vie antérieure.Inutile de dire que les tubulures se sont autodétruites au démontage. Le dernier épisode de cette mini saga sera leur reconstruction en tube de cuivre.

tambour1
En attendant, démontage des tambours arrières. La procédure de dépose est identique à la 1965 voir ici
 garniture1

Les garnitures et cylindres sont en bon état.

Je décide ne de pas les changer.

Juste un copieux nettoyage à prévoir.

 

Les roulements coniques sont en bon état aussi. La procédure pour les échanger est proche de celle des garnitures avant.

Mais c'est beaucoup plus simple car on n’est pas gêné par la présence du moyeu.

Seul le système de fixation est différent. Cf. ressorts en U appelée épingles au lieu des ressorts coniques.

 

Bref enlevez le ressort supérieur à la pince à frein, les épingles.

 

Déposer le cylindre.

 

Pose idem à l'envers...

 

Pensez à réarmer le mécanisme de rattrapage d'usure, s'il y en a un...

 


 crasse

  Décrassage
 dégraissage
 Dégraissage
 peinture1
  Peinture à cuisinière rayon fumisterie
 sopalin
Notez le sopalin au centre pour protéger la cage de roulement.
 
  peinture2
    Peinturlurage,
  roulement1
  Remise en place du roulement dans son logement graisseux (beurk)
  rondelle1
  Remise en place de la rondelle sur le roulement graisseux lui aussi (rebeurk)
ecrou

Repose de l'écrou

 

Puis soit la méthode "pro" :

  cledyn
 Avec une clé dynamométrique
  clédyn2
  on serre à 3 daNm, on DESSERRE d' 1/6 tour
  comparateur1
mise en place d'un comparateur :
  comparateur2
Le jeu axial doit être compris ntre 0,01 et 0,05mm
Soit la méthode "Wirehead" ;

Donc serre le boulon vigoureusement (entre ferme et fort mais pas violent de la mort qui tue) , puis on le desserre le boulon sans décoller le tambour de sa position plein serrage

  cale

on glisse une cale de 5 centièmes et on resserre le boulon du bout des doigts.

La cale doit glisser en ripant légèrement. Une fois retirée serrer le boulon d'un micropoil de chouia... jusqu'à être en face d'un cran de la capsule de bière...

 

 capsule2

Voilà théoriquement le jeu est inférieur à 5 centièmes.

 

NB : l'écrou et la capsule de bière ne forme qu'une pièce sur les anciennes

  goupille1
On remet la goupille si possible en neuf vu que c'est la seule chose qui tient la roue en fin de compte...
  goupille2
On replie les extrémités.
  cabochon1
Ajout d'une réserve de gras dans le bouchon.
  cabochon2
Mise en place.
  marteau
Et on l'enfonce délicatement, en se servant d'une planchette pour protéger le métal.
  tambour2

Voilà c'est terminé !

 

En fait, pas tout à fait si vous n'avez pas de rattrapage d'usure :
  carre1

Tourner vers le bas pour approcher les garnitures des parois du tambour. Une fois au contact, desserrez très légèrement les de manière à ce que le tambour tourne sans riper

 

 

Voilà c'est terminé pour aujourd'hui, À suivre...

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Published by Wirehead - dans Tips Restauration
commenter cet article
25 décembre 2013 3 25 /12 /décembre /2013 20:04

*Et moi aussi !

 

Hé oui, je suis un gros fainéant !

 

Ce n’est pas que je n'ai pas travaillé sur mes R4, la fourgonnette est presque prête pour passer son CT. Ce sera fait pour le printemps, car mon lieu de bricolage est fermé pour l'hiver faute de chauffage. Ce n'est pas non plus que j'ai été débordé de boulot. Le secteur de la formation est sinistré et Flamby à mis le coup de grâce le week-end dernier. Mais voilà, il y a des moments ou l'inspiration et le courage manque pour écrire des articles. J'en ai pourtant 7 ou 8 sur le feu en mode brouillon.

 

Bon, c'est la trève des confiseurs mais pas des percepteurs, plus de sous non plus !!! Mais m'sieu Flamby j'ai trois 4L à nourrir moi ! 

 

Oui Fidèle lecteur, il y a une nouvelle depuis peu ! 

 face

une F6 de 1979

 

Mais j'en reparlerais un autre jour !

 

Bah alors comment faire à ses amis des cadeaux-qui-ne-coutent-pas-chers-mais-qui-font-plaisir-quand-même ?

 

On me souffle dans l'oreillette :

"Ben... fait des articles, feignasse !"

 

Ahhhh oui, c'est pas bète ça !!!

 

Voici donc pour NOWEL le début d’une trilogie en quatre partie(© Douglas Adams) : réfection du circuit de freinage de la F4 :

 

AVERTISSEMENT : Intervenir sur le système de freinage est dangereux pour vous et pour autrui. Si vous n'y connaissez rien, ne vous improvisez pas garagiste, laissez cette partie de la restauration à un professionnel.

Voila vous êtes prévenu donc ne me faites pas de procès en cas d'accident !!!!

tambour1

Un fois la roue déposée, on remarque deux trous de 6mm en plus des trois vis de fixation.

Ils auront leur utilité plus tard.

tournevis1
Après avoir dévissé les 3 vis cruciformes (théoriquement), insertion du tournevis dans un des trous pour débloquer le rattrapage d'usure.
tournevis2
Vu de l'intérieur, voici ce qu'il se passe : On pousse la crémaillère vers le bas et le levier se libère ramenant les garnitures vers l'intérieur.

Après soit on y va à l'arrache tambour voir la dépose des tambours de ma R4L de 1965

 

Soit on se procure 2 vis longues de 6mm de diamètre

  vis6mm
On les visse à tour de rôle de quelques tours en alternant :
  tambour2
Il est vraiment important d'alterner le serrage des deux boulons pour que le tambour reste droit
  tambour3
Le tambour se décolle en douceur du moyeu
  tambourg4
le tambour est déposé, direction la rectification (environ 50€) c'est plus sûr vu l'état de la voiture
  cylindre 1
Le gras sur le cylindre, c'est du dégrippant !
  supertournevis
L’outil magique : un vieux tournevis habilement usiné à la scie à métaux
  ressort1
On appuit et on tourne pour enlever les ressorts coniques.
  cablefreinmain
Désengagement du câble de frein à main à l'aide d'une pince ordinaire
  pince-pour-ressorts-de-freins
Il est très souhaitable pour la suite d'acheter une pince à frein (5 e)
  pince-a-griffe-pour-frein-330-mm
Si vous avez le choix, ce genre de modèle est préférable, car il peut prendre appuis sur les garnitures sans les abimer
  pinceafrein1
On l'utilise pour enlever/remettre les ressorts longs...
ressortinf
Avec un tournevis c'est possible aussi, mais nettement moins facile...
  vieuxmecaniqme
On peut retirer, les garnitures en écartant l'ensemble qui ne tient plus qu'avec un ressort. Faire attention à ne pas blesser les caoutchoucs du cylindre si l'on ne souhaite pas le changer. Et surtout prendre garde à la position et au sens des entretoises.
À l’aide d'une clé à tuyauter déposé les raccords de tubulure de frein.
  cléatuyauter
voir ici dépose des flexibles
  cylindre4
Puis on devisse les boulons du cylindre
  cylindre3
Une vue éclaté des cylindres si vous êtes obligés de les nettoyer
cylindre6
 
  cylindre5.JPG
Extraction du cylindre usagé
 
Repose en sens inverse
  ponçage1
Leger ponçage des garnitures
  ponçage2
Surtout biseauter les extrémités
  miseenplace
La mise en place est délicate, il faut écarter les mâchoires par le bas pour "avaler" le moyeu.et surtout il aurait probablement été plus aisé de placer le nouveau cylindre après avoir placer les garnitures..
  miseenplace2

Il faut VRAIMENT faire attention au caoutchouc lorsque l'on insère les mâchoires contre les pistons.

La première se met facilement, puis on tire fermement sur la mâchoire opposée et on la clipse...

 

J'ai de la poigne n'est-ce pas ?

 

 miseenplace4.JPG

J’avoue en vrai, j'ai fait comme cela ! Parce que les ressorts neufs sont maousses costauds et que le cylindre avait déjà été revissé...
  ressortlong1
Le ressort long n'est pas en place !
  ressortlong3
On fait levier avec un gros tournevis ou ici un démonte pneu
  ressort long2
Et un Tsoiiiiing plus tard le ressort est en place
  rréarmenent2
  On veillera à l'armement du mécanisme de rattrapage d'usure 
  tournevismagique2
Une autre version du tournevis magique : ici un simple embout
  clip
Le ressort conique doit être inséré dans ce clip. Notez le "coup de jeune" de la flasque qui a subi un vigoureux brossage.
  ressortconique2

  on pousse et on tourne tout en tenant le clip du bout du doigt pour "sentir" le crochet du ressort..

rappel il y en toujours 2

  réarmement1
Remise en place du câble de frein à main. Il faut pincer légèrement et reculer le ressort avec les mords de la pince qui l'entoure avant de le réintroduire dans le levier. Pensez à repousser la poignée du frein à main avant...
misenenplace5
La mise en place est terminée
  tambour6
Remise en place du tambour ; repeint à la peinture noir haute température pour cuisinière(rayon fumisterie à leroymachin) La il est un peu taché par un levier plein de rouille car ce jour là j'ai essayé de débloquer le moteur (ça je vous en parlerai aussi un autre jour)
  tambourg7
  a suivre...
 
Published by Wirehead - dans Tips Restauration
commenter cet article
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 21:59

Hé oui, ce blog vit toujours ! Il ressort d'une longue hibernation. Pensez donc je n'ai même pas pu faire d'article sur le 4L trophy celui ci ayant eu l'idée saugrenue de boycotter le départ de la Défense pour préférer Poitier...

J'ai repris l'été dernier la remise en état de la F4. Elle aurait du rouler ce printemps, mais je l'ai malheuresement retrouvé moteur bloqué au sortir de l'hiver... Donc du retard en perspective...

J'ai également du déménager les morceaux de la 65 pour les amener en province.

déménagement

Il a fallu un 22m3 pour tout emporter. C'est un peu le bo... dedans, c'est encore pire maintenant, je suis passé d'une 4l répartie dans 3 boxes à deux dans un seul. J'ai dû en mettre un peu dans le grenier. Un peu dans le poulailler aussi. Un peu dans... un peu partout sauf dans mon lit. ! Et encore c'est pour ne pas fantasmer sur mes belles (faut dormir un peu quand même).

 

 

Bref la  65 et la fourgonnette viennent de faire connaisance !

 

Pour vous remettre les choses en tête voici comment j'ai récupéré la fourgonnette.

chassis f4 0060
 de la  dentelle de rouille ! J'avais déjà remis les brancards arrières en états ici.
 chassis f4 0077

chassis f4 0081
  pour les trous sous la coque, c'est arrangé en deux temps, trois mouvements avec un p'tit coup de mig.
  chassis f4 1318
  Ah oui, la meuleuse aussi....
  chassis f4 0943
  C'est un peu plus compliqué pour les brancards avants :
  chassis f4 0942
 Ils sont franchement pourris. on dégage la plaie à la disqueuse
  chassis f4 0941
  C'est comme les doubidchoux, il y a une deuxième couche à l'intérieur !
  chassis f4 0945
  un bon coup de bombe au zinc, pour stopper la corrosion....
  chassis f4 0946
  Une tôle de 1.5 mm est pointée, et bouchonnée !
  chassis f4 0947
  Après meulage
  chassis f4 0948
Impéccable

  chassis f4 0949

 

 

 

 

 
 
 
 
 
  chassis f4 1307
  On recomance coté conducteur
  chassis f4 1308
 
  chassis f4 1309
 
  chassis f4 1314
La traverse, n'était pas brillante non plus !
traverse 1421
 Après ajout d'une pièce et  reperçage des trou de fixation de la BV...
 traverse 1423
Et voilà comme neuve ou presque pour l'aspect meulage très amplifié par les photos !
traverse 1422

 
 

  Voila les brancards avants et le châssis sont en bien meilleur état, mais les ennuis sont loin d'être terminés !

A suivre...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Published by Wirehead - dans Tips Restauration
commenter cet article
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 23:55

Une page "fesse de boucq" est en cours d'élaboration

 

La page va juste faire de la "curation" c'est à dire concentrer des videos sur la renault 4 provenant de plusieurs source !

 

vous la trouverez là : http://www.facebook.com/pages/Videotrelle/449995871691377


 

 

 


Soutenez ce blog !

 

C'es facile, c'est pas cher et ca ne rappporte rien !

 

 

 

 

 

Published by Wirehead - dans wirehead
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 00:00

 

 

 

Non ce blog n'est pas mort ! Et non je ne parlais pas de la crise dans le titre...

 

Pour vous faire patienter en attendant la publication d'un nouvel article :

 

Les 02 et 03 Juin auront lieu les 24h 4L à ONZAIN !!!


affiche2012
 Vu le temps que l'on a eu ce printemps, je pense qu'on ne sera pas radin sur la boue !
 
 http://onzaindugnysport.bbactif.com/
 
 A suivre...
 
 
 
Published by Wirehead - dans Divers
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 23:06

 4L trophy 2011

 

Je suis passé en coup de vent cette année après le taf' donc une seule interview avec un sympatique équipage As de coeur/ingénieur 2000 avec sa Bat 4l.

Désolé pour la qualité de la video, mais on fait ce que l'on peut avec ce que l'on a !

 

Et en prime un album d'une soixantaine de photos !

 

Suivez lien ci dessous :

http://wirehead.over-blog.com/album-1908291.html
Et cliquez sur "lancer le diaporama..."
 
Published by Wirehead - dans Divers
commenter cet article
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 17:23
Vu le mauvais rapport qualité/prix des éditions passées.J'étais bien juré que l'on ne m'y reprendrait plus. Et Paf, Le chien heu les 50 ans de la demoiselle ! Je ne pouvais pas décement rater le jubilé de cette vielle fille qu'est la R4...
 
parisienne1
 On commence par un fantasme : la parisienne 1967(je parle bien de la voiture et pas des pimbèches prétentieuses du 16ème)
 parisienne2
 En regardant de plus près la partie arrière de la robe de madame (comme à mon habitude donc...) Je suis un peux déçu par le décalcomanie qui n'est pas sur un fond transparent (le losange est d'une couleur différente de la carrosserie)...
 parisienne3
 
 parisienne4

 parisienne8
 vue intérieure de la seconde parisienne...
 parisienne13
Comme dirait Souchon c'est en regardant sous "les jupes des filles" que l'on juge de la qualité de la restauration ! Impeccable comme au sortir de l'estéticienne...
  R3n°1
Beaucoup de trelleurs l'ignorent, mais les 1ere Quatrelle étaient des R3 ! Ce chiffre mériterait un blog à lui tout seul...
 R3n°2
 Un indice sur l'autenticité de la belle, la position de la goulotte goulue !
 R3n°3
 Pas de vitre de custode. Il s'agit d'un véhicule tolé à l'arrière.
 R3n°4
Clignotant conique et tube de parechoc peint...
 R3n°5
Un intérieur tout en simplicité... sans garniture d'aile ou de portière...
 tdf1
On passe au "4 elle" toujours dans leur son jus
 tdf2
L'expédition "Terre de feu/Alaska" à fait l'obget d'un reportage édifiant dans le 4L mag n°xx. Sponsorisées par le magazine ELLE – sont quatre droles de dames (sans charlie ni bosley)  traverserent tout le continent américain d’Ushuaïa à Anchorage en quatre mois et demi...
 tdF6
Encore un arrière qui à bien vécu !!!
douze2
 La quatrelle des "marreau" des années 80
 douze1
C'est pas la déco de celle qui avait gagnée le rally Paris Dakar
14-5
  Ci dessus la "East African Safari" de 1962...
14-4
Conduite par Bernard Consten et Claude le Guézec (c'est marqué dessus comme le port-salut), la Renault 4 arriva cinquième de sa catégorie
  renault service 1
 Rahhh une parfaite reconstitution d'une Renault service...
renault service 2
Calandre seventies...
  renault service 3
Ta taa taaaaa (musique de la pub de nos enfances enfin pour les quadra) et...
Darty2
Voici la "Darty" d'Henry ! (ok il vient de loin celui là... )
 Darty1
 

 
  gendarmerie2
La fameuse quatrelle de la maréchaussée cher à Onyx (et non marée chausée quand les "rangers" réglementaires sentent le rollmobs...)
La peste 1
La Peste Poste était fièrement représentée (souvenir-souvenir)
 derde2
La dernière quatrelle enfin presque : la n°1 des Bye-bye Donc comme le dit le fameux proverbe spermatozoïde etre deuxième c'est être le premier des derniers... Neuve 1000 KM presque  encore en rodage
 rose2
 Une années soixante relookée
Plein air1
 
plein air 2
 
plein air 3 
Renault 4 Plein Air – 1969
 thenay1
La4L Thenay
bitrelle1
Une bizarerie (faut dire que les "déco" PLV gachait bien la vue... Sont cons les créatifs parfois souvent...
 mini4
 Et pour finir des miniatures (sauf le prix exorbitant 1750€)
 mini1
Voir l'album photo
Published by Wirehead - dans Divers
commenter cet article
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 23:55
Voilà, ILS sont partis et ILS sont revenus !!!
Peu de chose a ajouter par rapport aux articles 2008 et de 2009.
Alors place aux images : 4 interviews et un album photo
 
 
 
Les photos sont là : http://wirehead.over-blog.com/album-1586611.html
 Enjoy !!!
Published by Wirehead - dans Divers
commenter cet article
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 00:00

Voici la suite des aventures de ma petite F4. Rassurez vous, si la 65 a été mise entre parenthèses cet été, j'ai repris les travaux sur le châssis cet hiver.


Beaucoup de visiteurs étrangers fréquentent maintenant ce blog, je salue en particulier les visiteurs d'Amérique du sud, et d’Allemagne qui échouent sur ces pages. Avant d'entreprendre ce genre de réparation, merci de vérifier la compatibilité légale de la chose. En effet selon le pays il peut même être interdit aux professionnels d'entreprendre des soudures sur un longeron. Le véhicule étant alors inassurable ! Quid de la France ? Les avis sont partagés je n’ai pas encore eu de réponse probante ! Dans ce cas le véhicule est à réservé à un usage de type circuit. C’est donc dans cette optique que j’entreprends la publication de cet article...

 

Je tiens particulièrement à remercier JCD qui a été l'initiateur de ce topic. Il manque malheureusement les photos d'époques « zimagez » n'étant pas une solution pérenne.

 

Vous trouverez bientôt les plans DXF(merci JCD et Reivilo) de ses surfourrures sur l'excellent site de Ponpon : la 4L de Sylvie.

 

 

 

jcd

Attention, les cotes sont différentes de celle que je propose un peu plus loin car les surfourrures du JCD viennent par dessus les chaussettes du longeron. Il s’agit donc de renforts surdimensionnés

 

J’ai travaillé comme selon ma (mauvaise) habitude sans faire de plans ! Pour  les besoin de l’article j’ai repris (péniblement) les cotes originelles « hors tout » des chaussettes après coup sur mon autres 4L. Il ne faudra d'ailleurs pas vous y fier car elles sont à corriger de l'épaisseur de la tôle employée.

 

1) Etat des lieux

 

Quand j'ai acheté la F4 cet été j'avais constaté la présence d'un petit trou, symptomatique de la maladie des trelles des années 80 :
avant1

S'en suit des travaux de démontage très semblables aux articles précédents (j'y ferai à l'occasion quelques mises à jour)

avant2
Après dépose du train en fonte, la misère apparait !
degat1
 

Pourrite jusqu'à la moelle, qu'elle est ma trelle... j'aurais du marchander plus !!!

degat2
Y'a même un nid d'écureuil au fond !
degat3

ou de souris ? Difficile à dire les précédents locataires ont déguerpi depuis longtemps !

nid

Et coté passager, c'est à peine mieux !

degats aïe

Paradoxalement, c'est le coté qui m'a demandé le plus de travail. Il est plus compliqué de faire plusieurs petites rustines que de tout changer en bloc

degats ouille ouille

2)Gabarits

Première étape : réalisation des gabarits de perçage directement sur les paliers du train arrière.

gabarit1

Un vieux bout de tôle (idéalement 3-4mm) et on contre-perce à travers les trous du palier en faisant attention à ne pas les agrandir ou à les ovaliser...

gabarit2

Voici ce que cela donne après quelques coups de disqueuse...

gab conducteur
 gab passager

3) Le « rustinage » ou l'art de repriser ses chaussettes !!!


Le meilleur dans le gruyère ce sont les trous ! C’est bien connu.

 

Et bizarrement, ce sont les trous qui ont le mieux résistés à la corrosion ! Certainement à cause des tubes de renfort qui sont derrière. Reste à reproduire les dit-trous dans la rustine.

 

Une méthode simple mais risquée consiste à contrepercer la tôle à plat

percage4

Le risque est grand de partir de travers à l'opposé.

percage2

En outre, coté passager, il faut prévoir une perceuse « à percer dans les coins » du fait de la proximité des trous et de la coque (Je n’avais pas décaissé la F4)...

percage8
 

Un gabarit (moins abouti que les précédents) m'aide à vérifier le bon positionnement des trous.

Grace à deux petits coups de disqueuse, j'ai directement glissé la tôle de 1,2mm sous la découpe du brancard afin de parfaitement la détourer à la pointe à tracé.

 reperage2

Coté réservoir, je repère aussi  à la pointe à tracer la position du pliage.

trace3
 

1ere méthode de pliage artisanale : deux cornières prises dans un étau, quelques coups de marteau bien placé, et « cela fait la rue Michel » ! (En fait, vaut mieux utiliser un gros maillet en bois pour ne pas marquer le métal)

pliage1

Après soudure au Mig et un peu de meulage, la rustine est en place.

soudure1

La même vue de l'intérieur.

soudure3

Ca présente plutôt bien.

soudure4

Idem coté passager

soudure5
 

On ne le voit pas, mais j'ai aussi soudé par l'intérieur deux cornière 25x25 de 1m de longueur en acier paf de manière à renforcer la liaison support Amortisseur-Châssis

 

 soudure2

 2) Les chaussettes ne se cachent plus !

 

Bon, ça c'est juste du rafistolage ! Le vrai travail va consister à reformer la chaussette.

 

Voici le « nécessaire » de base :

 

outils1
 

De la tôle de 1,5mm, une règle, une pointe à tracer, une équerre et un compas (ni voyez aucun symbolisme) c'est pour tracer et mesurer.

 

Ci dessous :

 

-les traits pleins sont à découper.

-Les pointillés bleus sont à plier.

 

chaussette1

Attention les bords "avants" de la chaussette ne sont pas à "angles droits" il y a un écart d'environ 1cm...

Notez la présence d’un nouveau planché sur mon châssis de 65 (comme quoi j'avance quand même un peu de ce coté là)

brancard2

D'où l'aspect de ces premiers pliages !

pliage8
 

Voici une petite plieuse improvisée avec trois cornières et quelques charnières. Je n'en donne pas les plans car j'en suis moyennement satisfait.

pliage10
 

Ca plie droit mais avec un arrondi d'angle un peu trop fort à mon gout (ca vient du rayon de courbure des charnières)

 pliage11
 

J'ai corrigé cela à "ma manière" encore une fois un maillet en bois est plus adéquat

pliage12
 

Une autre méthode de pliage nécessite une presse (un petit cadeau de moi à moi) toujours deux cornières

 pliage3

Le pli est correct ce coup ci mais les cornières ont morflées (écrasement)

 pliage4
 

3) Méthode de perçage.

 

Comme expliqué au début, j'ai fait malgré tout un relevé des cotes des chaussettes de ma 65. Ces cotations sont "hors tout", Il faudrait les corriger de l'épaisseur de la tôle employé. Pour ma part, je pense qu'il vaut mieux "décalquer" les trous existant sur la nouvelle tôle.




cotation(cliquez pour voir le plan à l'echelle)
 

Ce n'est pas la méthode que j'ai utilisé mais après réflexion c'est celle que j'aurai du employer. Le lecteur avisé relèvera quelques "anachronismes" dans mes photos.

On placera parfaitement la chaussette  à l'aide d'un cric et d'un sert-joint. Puis on perce deux petits trous (2 mm) servant de point de référence commun sur le longeron et sur la chaussette. Ces trous sont symbolisés par les pastilles vertes et bleues

reperage1

Peu importe leur position en soit (ils disparaitront lors du bouchonnage). Ils nous serviront à relever la position des trous grâce un compas. On place la pointe sur la pastille et l'autre sur l'arc de cercle de même couleur.

cote2A

Puis on reporte chaque mesure sur la chaussette.

cote2B

Les points de références étant les mêmes du fait du perçage de 2mm l'intersection des deux arcs de cercles et à la position idéale.

cote2C

Un petit coup de pointeau (ici un clou) pour bien le marquer.

  trace1

Puis passage à la perceuse à colonne. Le gabarit me servant de vérificateur ultime !

 percage9

Et voilà la pièce refabriquée aussi mignonne qu'une Kindy ou qu’une Burlington » !

chaussette3

Pour refaire le passage du tuyau d'essence, je ramène ma fraise !

percage7

Pour adoucir des bords trop tranchants, on met un p'tit coup de meule. A noter le trou est oblong sur le châssis des années 60's et non rond comme sur celui des 80’s.

 meul1
Voici le coté passager !
chaussette4
Plus quelques trous de 5mm tout les 3 cm environ pour le bouchonnage.
percage10
Voila ce que cela donne :
bouchonage1
 
percage11

On positionne chaque chaussette à l'aide des boulons de palier. Au passage j'ai passé de la peinture à portail (Ham...te) au pinceau à l'intérieur histoire que ce ne re-rouille pas trop vite.

Je regrette le choix de cette peinture. Elle n'adhère pas à la tôle du châssis (ni à celle de mon portail d'ailleurs) Contrairement  l'époxy que j'ai choisi pour la 65. qui à un meilleur rendu au passage (faut dire que j'avais fait l'époxy au pistolet et non au pinceau beurk)

bouchonage3

Après bouchonnage au Mig (le réglage de l’intensité doit être plus fort que pour un bord à bord)

 bouchonage2
Après meulage
bouchonage4

Et peinturlurage grossier, ne hurlez pas au « sagouin », j'ai amélioré à la 2eme couche...De toutes façons, l’idée n’est pas de faire une restauration « pointue » comme celle de la 65, mais plutôt de faire une remise en état économique et rapide…

 bouchonage5_
Bouchonnage coté passager..
 bouchonage6
Face intérieure et extérieure
 bouchonage7
Après meulage...
 bouchonage8

Et peinturlurage again (ca s'améliore il me manque un ponçage et une couche au pistolet mais cela attendra le printemps)


 chaussette5
peinture1
Remontage à blanc du train arrière...
 test1
train ar1
 train ar2

Voilà c’est tout pour aujourd’hui.

 

A suivre…

Published by Wirehead - dans Tips Restauration
commenter cet article

Articles Récents